LES DEUX BELLES,,,,,,,,, DE LA TOUVRE ET LE RESTE

Cela ne vous a pas échappé, la météo est capricieuse depuis quelques temps, c'est un bien pour nos rivières mais n chagrin pour nous « pauvres pêcheurs ».
RECIT :
Samedi 8 juin au départ de LAVAL, je passe prendre mon ami pour notre voyage vers le pays basque et rejoindre LAKA pour la découverte de ses belles panthères.
Le départ est magistral.
Le voyage une grande partie de rigolade.
L'arrivée peu banale.
La déception totale.
La météo, elle, a fait le reste !
La pluie de la nuit transforme la Nive et ses affluents en torrents de boue et ne laisse aucune chance de toucher un poisson !
Résigné, je décide de partir de ce beau pays en promettant à LAKA mon retour rapide pour en découdre avec « ses » truites.
Je pars à l'aventure et laisse le hasard faire le reste !
C'est au matin du dimanche que je stoppe ma voiture sur un pont qui enjambe la TOUVRE!!et là, c'est le coup de coeur. Cette belle résurgence me fait penser à la Sorgue du Vaucluse. La rivière est trouvée maintenant il faut pêcher ! La chance, elle, fait le reste !
Je trouve une rivière haute pour la saison, légèrement teintée. La pêche y est très difficile et les belles truites de la Touvre ne sont pas en activité. Le peu d'éclosion n'est pas du tout propice à la pêche en sèche et mes piètres qualités de pêcheur en NAV n'arrangent rien. Au final une petite truite d'environ 27cm en sèche et un hameçon ouvert en nymphe après un bref combat qui a fait plier le blank de ma Tatical sur toute sa longueur, je n'ai pas pu voir cette grosse truite car au moment du ferrage, j'avais décidé de ne lui laisser aucune chance, mais elle aussi avait décidé de faire la même chose, et le mince lien entre nous a fini par céder !!!!!
La force de traction entre elle et moi a fait le reste !
C'est vraiment une rivière difficile dans de telles conditions et je m'y suis cassé les dents avec humilité. La PALM est ainsi, « c'est en tombant qu'on apprend à marcher ».
Mais les deux belles …..de la TOUVRE sont ailleurs.
C'est avec une joie profonde que nous avons fait la connaissance sur place de 2 gobnautes, CHARLES16 :
Un personnage empreint de gentillesse, de sympathie, et doté d'un humour « Royal » que bien des Anglais doivent lui envier.
C'est sans rien attendre en retour qu'il nous à diriger vers ses petits coins de pêche pour notre plus grand plaisir ! Le courant qui est passé entre nous a fait le reste !
Puis au hasard de nos divagations, par pur hasard, nous croisons MARCO3417.
Le chasseur de dragons, le Traqueur de grosses truites, celui qui ne laisse rien au hasard, pragmatique et pugnace, son expérience fait diablement envie .
D'un calme profond, il rayonne de sa passion, quel délicieux moment après ce coup du soir à discuter avec lui, assis sur un banc.
Notre rencontre était brève, mais elle dégageait, là aussi,une amicale sincérité.
Les deux belles rencontres de la Touvre étaient là, deux personnes qui ont partagé leur passion avec nous.
Messieurs, la Nive et la Touvre m'ont parlé, elles m'ont dit ce qu'elles ont l'habitude de vous dire, revient vite………. revient vite Olivier !
L'avenir, lui, fera le reste !
Le mot est simple mais précis :Merci
OLIVIER

LES DEUX BELLES,,,,,,,,, DE LA TOUVRE ET LE RESTE
LES DEUX BELLES,,,,,,,,, DE LA TOUVRE ET LE RESTE
LES DEUX BELLES,,,,,,,,, DE LA TOUVRE ET LE RESTE
LES DEUX BELLES,,,,,,,,, DE LA TOUVRE ET LE RESTE
LES DEUX BELLES,,,,,,,,, DE LA TOUVRE ET LE RESTE