LE TEMPS DE L’ERVE

Depuis le jour de l'ouverture, mes sorties en Palm pour la truite se comptent sur les doigts d'une main. Ce n'est pas la faute de la météo, ni l'envie d'y aller, mais c'est bien le manque de TEMPS qui m'empêche de me rendre au bord de l'eau. Vous savez bien, le TEMPS qui passe et qui ne se rattrape jamais, celui qui nous pousse à toujours aller plus vite, celui qui nous prive, lorsque l'on rentre trop tard du travail, de profiter de ses enfants, celui qui arrache nos bambins à leur enfance et le projette dans la vie d'adulte, c'est encore ce TEMPS qui nous sépare inévitablement de nos aînés, c'est ce TEMPS qui est matérialisé par les aiguilles de la montre qui tourne sans jamais s’arrêter

et oui leTEMPS me manque.

Ce matin c'est l'occasion de profiter de deux heures que je me suis trouvé pour tenter une petite virée sur les bords de l'Evre. Cette rivière n'est qu' à 20 minutes de mon domicile et comme j'ai peu de TEMPS devant moi avant de rentrer pour effectuer une multitude de travail que j'ai à faire chez moi, c'est la rivière parfaite pour cette sortie .

Pendant le trajet, afin de ne pas perdre de TEMPS, j'élabore ma stratégie de pêche pour être efficient sur le maximum de postes.

C'est une fois sur les rives de la rivière que je prends conscience que les pluies de la nuit ont légèrement teinté l'eau, qu'importe, je dois pêcher quoi qu'il arrive.

Je décide donc d'attaquer en pêchant l'eau avec une palmer afin de prospecter tous les postes rencontrés en remontant la rivière. Le niveau de la rivière permettrait une pêche en NAF, mais je n'ai pas le TEMPS de refaire mon bas de ligne et celui qui est en place devrait faire l'affaire.

J'avale les postes avec rapidité en délaissant ceux qui me feraient perdre mon TEMPS.

Après une bonne heure de prospection, je ferre une petite truitelle, certes elle n'est pas bien grosse cette truite, mais elle m'injecte une petite dose de plénitude qui me manquait tant.

La montre m'indique que l'heure fixée pour mon retour s'approche, le prochain radier sera donc mon dernier poste, en arrivant sur celui-ci j’aperçois un gobage qui me fait vibrer, le poisson est régulier et semble monter sur tout ce qui passe, j'ai le cœur qui s’accélère et je prends le TEMPS d'installer mon APN pour immortaliser cette prise.

J'attaque le poisson par l'amont car le contraire est impossible à cause de la végétation.

Le premier passage est parfait et la truite gobe mon palmer et prend le courant dans la foulée. Le combat s’annonce bien, mais le 12 centième qui me relie à cette nouvelle dose de bonheur, ne perdra pas de TEMPS à se rompre en me laissant hagard sur mon île de graviers.

Une brève inspection de mon bas de ligne me renseigne sur la cause de cette casse : Ma pointe est toute râpée, c'est une erreur de débutant, je n'ai pas pris le TEMPS de contrôler mon bas de ligne.

L'heure impartie est dépassée et c'est sur le chemin du retour que je m'inflige plusieurs gros mots pour me punir de cette faute impardonnable.

De retour à mon domicile je me mets donc au travail quand mon fils âgé de 5 ans ouvre la porte du garage et me demande si j'ai 5 minutes pour l'aider à colorier des œufs de Pâques avec de la peinture.

J'ai posé mes outils sans les ranger et en regardant mon fils je lui ai dit : J'arrive mon chéri on a tout notre TEMPS ! Il est des choses dans cette vie rythmée par le TEMPS que l'on ne doit jamais occulter : prendre le TEMPS avec ceux qu'on aime.

Le temps est un grand professeur mais malheureusement il tue ses élèves.

ET EN AVRIL, CONTROLE TOUJOURS TON FIL !!!!

LE VILLAGE DE SAINTE SUZANNE

LE VILLAGE DE SAINTE SUZANNE

La rivière l'Erve est classée en première catégorie et son potentiel en PALM est très intéressant. La portion au pied du village mériterait un parcours NO-KILL

Les photos ci- dessous

LE TEMPS DE L'ERVE
LE TEMPS DE L'ERVE
LE TEMPS DE L'ERVE
LE TEMPS DE L'ERVE
LE TEMPS DE L'ERVE
LE TEMPS DE L'ERVE
LE TEMPS DE L'ERVE