LE LOUP – ET LE PETIT CHAPERON ROUGE

Les vacances d été sont pour moi un moment important pour partager avec mon épouse et mes enfants des instants de complicité qui me manquent tant tout au long de l'année.

Cette année, notre choix s'est tourné vers l'obligation de faire le plein de soleil, ce soleil qui fait tant défaut dans ma Mayenne perdue dans le Nord-Ouest de la France.

La Côte d'Azur me tendait les bras afin de brûler ma peau (trop) blanche.

C'est dans la commune de Bar sur Loup que j'ai posé mes valises.

Le Loup est une petite rivière de méditerranée du département des Alpes-Maritimes, elle naît au nord de la montagne de l'Audibergue à 1200m. d'altitude.

Le parcours de cette rivière est tout simplement magnifique, le passage dans les gorges est féérique et la végétation de la région favorise le dépaysement.

D'une largeur moyenne de 15 m. avec un profil principal de torrent le Loup présente dans sa seconde partie un profil alternant entre petite rivière rapide et des beaux plats.

La clarté de l'eau y est excellente et la vie aquatique (porte bois, gammares……….) y est bien représentée.

Ma première sortie fut l'occasion de me confronter au principal problème de cette rivière : L'accès !!!!!

En effet l'accès à cette rivière est très acrobatique pour ne pas dire « difficile » sur certains secteurs. Mais une fois dans le lit de celle-ci, la magie opère.

La majorité des truites sont de taille moyenne aux alentours de 25 cm. avec la présence de quelques poissons plus « gros ».

Si vous êtes à la recherche de poissons « trophée », il faut mieux se tourner vers la Roya à la frontière Italienne, c'est également une magnifique rivière mais je n'ai pas eu le temps d'y poser une mouche.

J'ai réalisé cinq sorties sur le Loup avec plus ou moins de succès. Le mois d'août n'est pas la saison idéale pour la PALM et la présence de( trop nombreux) baigneurs ne favorise pas les conditions idéales.

Ce qui m'a le plus marqué dans cette rivière, c'est la rapidité de ses truites : des MISSILES !!!!!!!!!

Elles viennent prendre votre imitation à la vitesse de la lumière en testant vos réflexes qui sont pour ma part totalement dépassés . J'ai essuyé de nombreux ratés en essayant de jouer sur la longueur de mon bas de ligne, en limitant au maximum le surplus de soie dans l'eau, en suivant toute mes dérives avec la pointe de ma canne sur le côté afin de ferrer au plus vite, etc………..

Vraiment incroyable cette vélocité, elles transpercent l'eau comme des balles et regagnent les profondeurs en une fraction de secondes, et si vous n'avez pas eu le temps de ferrer au bon moment c'est trop tard, elles sont calées !!!!!!!!!

Ma dernière sortie a été effectué avec la présence et l'aide de DPLZ (Denis), La messagerie de Gobages nous a permis de rentrer en contact afin de convenir d'une RDV sur le bord de son « Loup ».

Le courant entre nous est très bien passé, Denis est un Palmiste chevronné qui connaît la rivière comme sa poche.

C'est avec sa grande gentillesse que nous avons remonté le Loup en pêchant chacun notre tour sur les postes. Denis est habitué à cette pêche très rapide et c'est pour moi un super moment de pêche et je bois avec gourmandise ces instants magiques.

Après une petite heure de remontée slalomant entre les rochers nous arrivons sur un beau plat ou des truites sont attablés et montent de façon très régulière : LE TOP

Ce soir là les poissons étaient trop rapides et/ou j'étais trop lent, et c'est bredouille que je termine mon dernier jour de pêche.

Je remercie Denis pour sa gentillesse et sa générosité il m'a permis de découvrir le Loup, son Loup, car avec sa présence sur les lieux, je peux dormir tranquille car il est aux petits soins pour cette formidable rivière.

Le Loup est un animal de toute beauté et je suis son petit chaperon rouge !!!!!!!

Olivier

Quelques conseils pour cette destination : ne pas oublier la crème solaire et surtout ne pas oublier le chargeur de l'APN

(ps : à la fin de ma vidéo, vous trouverez un Poème de XIA HANG pour le défense des requins. Je suis tombé sur son œuvre lors de ma visite du Musée océanographique de Monaco et je ne peux résister à vous la montrer)

LE LOUP

LE LOUP

LE LOUP

LE LOUP

ENTREE DES GORGES DU LOUP

ENTREE DES GORGES DU LOUP

LA ROYA

LA ROYA

LA ROYA

LA ROYA

LE LOUP - ET LE PETIT CHAPERON ROUGE