JE T’ATTENDAIS

 

Je t'attendais!!!!!!!!

Ce matin au réveil, quel désaroi, la neige tombait. Une fois de plus la météo me condamnait à rester à la maison enfermé à me demander quand j'allais pouvoir retourner au bord de l'eau!
Depuis l'ouverture, dans notre secteur, les éléments nous empêchent toutes sorties pour taquiner dame Fario!! une fois de plus, c'est dépité et consterné que je téléphone à mon ami pour lui faire part de ma tristesse et mon amertume, il est comme moi, totalement découragé et nous nous consolons en évoquant notre future balade sur la Dordogne.
Après le repas du midi, mon épouse me regardait avec ses yeux maternels et comprenait que j'étais triste de ne pas être au bord de l'eau, quand tout à coup elle me dit «vas-y, tu vas tourner FOU*»!!!
Oui elle avait raison, qu'importe le temps, au diable la neige, le vent et le froid, un seul but: être au bord de l'eau et pêcher.
En moins de 5 minutes je suis en route pour l'Evre, cette petite rivière qui m'a toujours porté chance. En arrivant sur place, mon excitation est très forte, l'eau est haute, froide et de couleur «*blanche*» mais tant pis je suis au bord de l'eau et je suis bien décidé à passer au peigne fin une petite portion de cette rivière!
C'est donc à la nymphe (technique que je maîtrise mal)que je débute ma recherche. Après deux heures de prospection je suis transi par le froid, l'eau mort violemment les pieds et le vent ne cesse de me rappeler que la température est basse.
Pour me réchauffer, je décide de passer au streamer et de suivre les conseils de Yannick sur le lancé linéaire ( pas de problème pour le côté «*chaleur*» par contre pour le côté lancé c'est pas encore ça)
Je tente de m'appliquer sur les dérives, prends soin de garder ma soie bien tendue, lance et relance sur tous les postes qui me semblent prometteurs, et là c'est la touche!!! brutale, directe et franche, je suis surpris voir totalement inopérant! Ma soie est en vrac sur le sol et je m'étonne de me voir faire autant de fautes pendant le bref combat. Elle rentre dans l'épuisette et je laisse échapper un puissant «*YES*» à me faire exploser les cordes vocales, Non ce n'est pas un monstre, elle doit faire au alentour de 28 cm, mais c'est ma première de l'année au fouet et au streamer!!!!!
je ne sens plus le froid et cherche mon APN pour immortaliser cette belle récompense, je suis aux anges, heureux, sans doute mon côté épicurien.
Vous savez, cette Fario, elle m'a parlé!!! je vais vous dire ce qu'elle m'a dit: «* je t'attendais*»
Chuttt ne le dites à personne on va me prendre pour un «*FOU*»
Olivier

 JE T'ATTENDAIS
 JE T'ATTENDAIS JE T'ATTENDAIS